Passer au contenu (appuyer sur Entrée) Passer au pied de page (appuyer sur Entrée)

Nous voyons le carbone comme une ressource

Interface est le premier fabricant mondial de revêtements de sol à vendre des produits qui contribuent tous à la neutralité carbone collective cradle-to-cradle.

Évaluer l’impact

Nous ne nous contentons pas de parler de développement durable, nous agissons en conséquence.
Pour des rapports plus détaillés sur nos progrès annuels, visitez notre site Relations Investisseurs.

jcr:title

de l’énergie utilisée dans nos usines est renouvelable.

jcr:title

la réduction des émissions de GES basée sur le marché dans nos usines de dalles de moquette.

jcr:title

de déchets envoyés en décharge par nos usines du monde entier est en baisse depuis 1996.

jcr:title

des matériaux de nos revêtements de sol sont recyclés ou biosourcés.

Le développement durable en action

Les débuts

Le déclic

Le début du parcours

Début du XXIe siècle

Et ensuite ?

Ray Anderson

Les débuts

En 1973, Ray Anderson a fondé Interface à LaGrange aux États-Unis, introduisant le concept de modularité sur le marché de la moquette en Amérique. Il amorce une véritable révolution dans le domaine des revêtements de sol professionnels. Nos dalles de moquette présentaient au départ de nombreux avantages techniques, mais étaient peu esthétiques. Les choses ont commencé à changer en 1988 quand Interface a créé Quantum – la première dalle de moquette à velours tufté bouclé. Elle marque un tournant pour notre entreprise et ses capacités en matière de design.

Le déclic

1994: Au début des années 90, un client nous a posé la question suivante : « Que fait votre entreprise pour l’environnement ? » Réalisant qu’il n’était pas en mesure de répondre, Ray Anderson a créé un groupe de travail sur ce thème. Tandis qu’il préparait un discours en vue de la première réunion du groupe de travail, il a lu l’ouvrage « The Ecology of Commerce » de Paul Hawkens qui l’a fortement impressionné. Il a décrit l’expérience comme un déclic, un moment de lucidité qui a bouleversé sa vision du monde des affaires et de l’environnement.

Le début du parcours

1994-1999 : Ray a formé l’Eco Dream Team, qui regroupe les expertises d’auteurs, de militants, de scientifiques et d’entrepreneurs. Grâce à leur réflexion novatrice, Interface a commencé à planifier le parcours difficile que Ray Anderson a décrit par la suite comme l’ascension « d’une montagne plus haute que l’Everest ». Interface a initialement identifié sept domaines clés pour atteindre sa vision d’une entreprise qui n’aurait aucun impact négatif sur l’environnement. Puis, en s’appuyant sur ce cadre, elle a fixé des cibles « zéro impact » ambitieuses dans de nombreux domaines : zéro mise en décharge, zéro utilisation de carburants fossiles, zéro utilisation d’eau dans nos processus de fabrication et zéro émissions de gaz à effet de serre.

Floor Graffiti Scherpenzeel

Début du XXIe siècle

2000-2009 : En 2000, Interface a repensé la moquette modulaire avec le lancement d’Entropy® et du design aléatoire. La même année, a été lancée la première collection de moquettes professionnelles utilisant du nylon recyclé dans la fibre et une sous-couche en vinyle 100 % recyclé. Interface a continué ses expériences avec des matériaux renouvelables et recyclables et a introduit un système d’installation sans colle, TacTiles™. Parallèlement, le système Cool Blue™ a permis à Interface d’utiliser une plus grande variété de matériaux pour les sous-couches et de devenir moins dépendante du pétrole. L’objectif d’une empreinte environnementale nulle a été officiellement reconnu sous le nom de Mission Zero®, donnant ainsi un nom à ce parcours qui a débuté en 1994.

En savoir plus

Et ensuite ?

Au cours de ses 25 ans d’expérience en matière de développement durable, Interface a fait évoluer sa réflexion et son approche. Au départ, l’accent était mis exclusivement sur la réduction de l’impact environnemental, mais les choses ont évolué pour intégrer l’impact social et les nouveaux modèles économiques. Grâce au succès continu de programmes comme ReEntry™, Interface prouve qu’une économie circulaire est un objectif réalisable. Une fois la Mission Zéro accomplie, l’entreprise vise désormais un objectif encore plus ambitieux : Climate Take Back™. Par le biais de Climate Take Back, Interface veut contribuer à créer un climat propice à la vie.

Notre mission

Des solutions pour l’avenir

L’enseignement le plus précieux que vous puissiez tirer du passé est de savoir quelle attitude adopter à l’avenir.

Notre première mission environnementale, Mission Zero®, nous a appris à développer des modèles économiques, des objectifs ambitieux et la résolution de problèmes matériels grâce à la science et à l’innovation.

Découvrez les enseignements que nous avons tirés de ces 25 dernières années.