Passer au contenu (appuyer sur Entrée) Passer au pied de page (appuyer sur Entrée)

Interface fête ses 50 ans : la suite commence ici.

Créer un climat propice à la vie

Avec notre mission Climate Take Back, nous voulons surmonter le plus grand défi auquel l’humanité est confrontée et inverser la courbe du réchauffement de la planète. Il ne suffit plus de limiter les dommages que nous causons, mais nous devons nous efforcer de les réparer. Nous voulons régénérer notre planète et laisser une trace positive.

L’objectif derrière Climate Take Back

Nous croyons qu’il est possible d’inverser la courbe du réchauffement de la planète. Des études scientifiques ont déjà montré comment parvenir plus rapidement à réduire les effets négatifs sur le climat. Cela passe par un effort radical de décarbonisation. Nous devons éliminer le carbone de notre atmosphère et protéger les puits de carbone naturels. Mais aussi encourager les autres à agir.

C’est sur cette réflexion que s’appuient les quatre piliers de la stratégie Climate Take Back : Vivre de façon neutre, Aimer le carbone, Laisser la nature se réguler et Mener une nouvelle révolution industrielle. Ce sont les fondements de notre mission. Ils constituent notre plan d’activités, grâce auquel Climate Take Back va devenir réalité.

Comment créer un climat propice à la vie ?

La première étape pour inverser la courbe du réchauffement de la planète consiste à faire évoluer les mentalités. De nombreuses solutions existent déjà et de nouvelles apparaissent progressivement. Nous pensons pouvoir inverser la courbe du réchauffement climatique si nous nous concentrons sur quatre domaines clés :

Vivre de Façon Neutre

Chercher à éliminer nos impacts négatifs sur l’environnement. Pour Interface, il s’agit de la continuité de notre Mission Zero®, notre premier engagement environnemental.

Image ©Christopher Payne Esto

Aimer le Carbone

Il est temps de ne plus considérer le carbone comme le problème mais comme une ressource. Nous devons permettre à cette réserve vitale de remplir la mission que lui a donnée la nature. Chez Interface, nous nous orientons vers des matières premières qui utilisent du carbone résiduel ou qui séquestrent le carbone pour fabriquer nos produits.

Image ©Christopher Payne Esto

Mener une nouvelle révolution industrielle

Incontestablement, l’industrialisation a été un moteur de progrès pour l’humanité. Mais cela a également eu de graves conséquences environnementales. Ce dont nous avons besoin maintenant, c’est d’une industrie qui œuvre avec la nature et non contre elle. Une industrie qui crée de nouveaux modèles économiques à même d’engendrer un changement positif.

Image ©Christopher Payne Esto

Laisser la Nature se Réguler

La nature a le pouvoir de réguler le climat... à condition que l’humanité la laisse faire. Actuellement, nous interférons avec les systèmes de régulation de la Terre. Nous polluons notre air avec les émissions de carbone et nous compromettons la capacité de la planète à réguler le climat. Nous devons changer nos pratiques industrielles et permettre à la nature de faire son travail : stocker le carbone et refroidir la biosphère. Interface explore de nouvelles pratiques permettant à ses usines de fonctionner à la manière d’écosystèmes. Notre programme pilote, Factory As A Forest, vise à établir une norme opérationnelle pour les usines afin de créer des impacts positifs avec la nature comme point de référence.

Image ©Christopher Payne Esto

jcr:title
© Christopher Payne / Esto
jcr:title
© Christopher Payne / Esto
jcr:title
© Christopher Payne / Esto
jcr:title
© Christopher Payne / Esto

Un film indépendant

Beyond Zero

Après avoir eu un déclic en 1994, le PDG d’Interface, Ray Anderson, se lance dans une quête ambitieuse visant à éliminer tous les effets négatifs d’Interface sur l’environnement d’ici 2020. Pour y parvenir, l’entreprise a dû surmonter un profond scepticisme, abandonner le statu quo et initier une nouvelle révolution industrielle. L’auteur et réalisateur de Beyond Zero, Nathan Harvey, a également fondé 100 Months to Change, un collectif d’acteurs du changement qui aide les entreprises à optimiser leurs performances pour un monde durable sur le plan social et environnemental.  

Regarder la bande-annonce

Voir c’est croire

Le discours sur le carbone évolue. Les organisations et les acteurs les plus influents commencent à considérer le carbone comme une force positive. Regardez pour comprendre comment repenser le carbone. Découvrez comment évolue la perspective sur le carbone et comment cela se traduit au sein de notre entreprise et dans nos produits.

La Fondation Ray C. Anderson

Lorsqu’il travaillait chez Interface, Ray Anderson défendait la notion d’entreprises qui réussissent en faisant le bien. La Fondation Ray C. Anderson vise à perpétuer l’héritage laissé par notre fondateur. Grâce à la recherche et au financement, la fondation contribue à créer un monde meilleur pour les générations futures.