Passer au contenu (appuyez sur Entrée) Passer au pied de page (appuyez sur Entrée)

Nous célébrons nos 50 ans; notre prochain trajet commence ici.

Interface reçoit la validation par un tiers pour son objectif scientifique en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le fabricant mondial de revêtements de sol s'efforce de réduire de moitié ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 et devient la première entreprise mondiale de revêtements de sol dont les objectifs sont validés par l'initiative Science Based Targets (SBTi)

ATLANTA, le 16 septembre 2021 – Interface®, entreprise mondiale de revêtements de sol à usage commercial et leader mondial en matière de durabilité, a annoncé aujourd'hui la validation par une tierce partie de ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre (GES) pour 2030. L’ initiative Science Based Targets (SBTi)* a confirmé qu'Interface a fixé des objectifs de réduction des émissions conformes au niveau de décarbonisation requis pour limiter l'augmentation de la température mondiale à 1,5°C par rapport aux températures de l'ère préindustrielle.

Les objectifs scientifiques (SBT) d'Interface, désormais validés, engagent l'entreprise à réduire ses émissions des des champs d'application 1 et 2 de 50 % en valeur absolue d'ici à 2030, à partir d'une année de référence 2019. Il souligne également l'engagement de l'entreprise à réduire de 50 % les émissions absolues de champ d'application 3 provenant des biens et services achetés et à réduire de 30 % les émissions liées aux voyages d'affaires et aux déplacements des employés dans le même laps de temps.

Interface s'efforce de devenir une entreprise à bilan carbone négatif d'ici 2040 dans le cadre de sa mission Climate Take Back™.™  Cet objectif utilise une approche scientifique en s'engageant à des réductions agressives des GES qui vont au-delà l'objectif zéro sur une période de 20 ans. Le SBT 2030 représente une étape importante à mi-chemin dans le parcours de l'entreprise.

« Interface s'engage à lutter contre le réchauffement climatique en fixant des objectifs ambitieux de réduction des GES qui contribueront à maintenir la planète à une température globale sûre », a déclaré Erin Meezan, vice-présidente et responsable du développement durable chez Interface. « La fixation d'objectifs ambitieux fait partie de notre ADN chez Interface et explique pourquoi nous avons si bien réussi à intégrer la durabilité dans nos activités depuis plus de 25 ans. Réduire davantage nos émissions au cours de cette période de neuf ans nous permettra de poursuivre le travail important que nous avons déjà accompli pour réduire de 95 % les émissions de notre industrie de la moquette sur une valeur absolue depuis 1996. »

Interface est l'un des rares fabricants de produits de construction et la seule entreprise mondiale de revêtements de sol à avoir fixé un objectif de réduction fondé sur des données scientifiques. 

« Pour lutter de manière significative contre le réchauffement climatique dans le secteur du bâtiment et de la construction, qui est responsable de 40 % des émissions annuelles de GES, nous devons collectivement agir et rapidement pour réduire de moitié les émissions d'ici 2030 », a poursuivi M. Meezan. « Les SBT offrent à l'industrie l'occasion de s'aligner sur des objectifs de réduction des GES agressifs et conformes au calendrier nécessaire pour limiter le réchauffement. Il est essentiel que l'ambition en matière d'action climatique soit élevée au sein de notre secteur et l'approbation de la SBTi est une étape importante pour valider que les objectifs de l'entreprise sont alignés sur ce que la science climatique la plus récente nous a dit être nécessaire pour prévenir les effets les plus dommageables du changement climatique ».

"Nous félicitons Interface d'avoir fixé des objectifs scientifiques compatibles avec la limitation du réchauffement à 1,5°C, l'objectif le plus ambitieux de l'accord de Paris, a déclaré Heidi Huusko, directrice principale, environnement et climat, au Pacte mondial des Nations unies, l'un des partenaires de l'initiative « Science Based Targets ». "En fixant des objectifs ambitieux fondés sur la climatologie, Interface prend des mesures pour prévenir les effets les plus néfastes du changement climatique."

Au-delà de la fixation des SBT, Interface continue d'aider ses clients à atteindre leurs propres objectifs de réduction des émissions de carbone grâce au lancement et à l'extension continue de ses dalles de tapis à bilan carbone négatif, mesuré du début à la fin. Cette innovation aide les clients à réduire leurs émissions du champ d’application 3 grâce à des solutions de rechange à bilan carbone négatif. En outre, tous les revêtements de plancher vendus par Interface sont carboneutres tout au long de leur cycle de vie grâce à notre programme Carbon Neutral Floors™ .

Pour en savoir plus sur le SBT d'Interface, visitez le site https://sciencebasedtargets.org/companies-taking-action..

À propos d’Interface

Interface, Inc. est une entreprise mondiale de revêtements de sol spécialisée dans les dalles de tapis neutres en carbone et les revêtements de sol souples, notamment les carreaux de vinyle de luxe (LVT) et les revêtements de sol en caoutchouc nora®. Nous aidons nos clients à créer des espaces intérieurs de haute performance qui favorisent le bien-être, la productivité et la créativité, ainsi que la durabilité de la planète. Notre mission, Climate Take Back™, vous invite à nous rejoindre alors que nous nous engageons à fonctionner d'une manière qui est réparatrice pour la planète et crée un climat adapté à la vie.

Pour en savoir plus sur Interface, consultez les sites interface.com et blog.interface.com, notre marque nora sur nora.com,  notre marque FLOR® sur FLOR.com, et notre programme Carbon Neutral Floors™ sur interface.com/carbonneutral.

Suivez-nous sur TwitterYouTubeFacebookPinterestLinkedInInstagram, et Vimeo

*SBTi est l'organisme mondial permettant aux entreprises de fixer des objectifs de réduction des émissions en accord avec la climatologie. Il s'agit d'une collaboration entre le CDP, le Pacte mondial des Nations unies, le World Resources Institute (WRI) et le World Wide Fund for Nature (WWF) et l'un des membres de la coalition We Mean Business.