Les quatre moyens par lesquels nous pouvons reprendre le contrôle de notre climat

Vivre le zero impact

C'est la définition même du développement durable : gérer son entreprise de manière à rendre à la terre ce qu'on lui prend.

Pour nous, ce n'est pas nouveau. C'est précisément notre Mission Zero® et c'est devenu notre mode de fonctionnement. En veillant à prendre uniquement ce qui peut être remplacé, nous accélérons vers notre objectif de 2020 et nous transformons notre entreprise en la faisant passer du pétrole aux énergies renouvelables.

Aimer le carbone

Il est temps d'arrêter de considérer le carbone comme notre ennemi et de commencer à le voir comme une ressource. Nous devons permettre à cette réserve vitale de remplir la mission que lui a assignée la nature.

Chez Interface, nous explorons activement des matériaux bruts utilisant le carbone ou le retenant pour fabriquer nos produits.

Et nous investissons dans la recherche pour promouvoir ces processus. En tant que fondateur à l'origine du projet Drawdown, nous soutenons les solutions technologiques, écologiques et sociales qui visent à inverser la courbe du réchauffement climatique.

Bien sûr, changer notre rapport au carbone ne peut pas se faire de manière isolée. Pour avoir un impact réel, nous aurons besoin de la collaboration de nombreux partenaires. Nous nous inspirons d'autres initiatives, comme celles des O.N.G. Shoe without a Footprint et Blue Planet.



Laisser la nature se réguler

La nature a le pouvoir de réguler le climat... mais seulement à la condition que l'humanité la laisse faire. Aujourd'hui, nous entravons les systèmes de régulation de la planète en polluant notre air par des rejets de carbone excessifs. Nos pratiques commerciales doivent évoluer de sorte que la nature puisse accomplir son travail, à savoir : le refroidissement.

Interface explore de nouveaux procédés permettant à ses usines de fonctionner à la manière d'écosystèmes. Notre programme pilote, « Factory As A Forest » (l'usine-forêt), vise à aller plus loin, non seulement en réduisant les effets négatifs, mais en ayant aussi également une action positive.

Guider la nouvelle Révolution industrielle

Incontestablement, l'industrie a été un moteur de progrès pour l'humanité. Mais les conséquences environnementales inattendues liées à l'industrialisation sont aujourd'hui graves. Ce dont nous avons besoin dès maintenant, c'est d'une industrie qui œuvre avec la nature plutôt que contre elle, et qui crée de nouveaux modèles économiques à même d'engendrer un changement positif.

Nous avons également mis au point un programme de financement innovant à renouvellement perpétuel et envisageons de poursuivre l'exploration de nouveaux modèles afin de créer un climat propice à la vie.