L'École du Hackney Garden 

Design biophilique et éducation : créer un espace positif pour apprendre et se développer

Ce n’est plus à prouver : la stimulation de l’intérêt inné de l’enfant pour la nature grâce au design biophilique peut améliorer sa santé physique et mentale.

Malgré l’abondance de preuves, les principes du design biophilique demeurent toutefois largement ignorés dans les établissements d’éducation, où ses applications sont pourtant multiples et ne demandent pas nécessairement des investissements importants. Nous, en tant que designers, devons simplement être conscients de cette possibilité de renforcer cette relation avec la nature.

Une option consiste à établir un lien direct avec la nature, par exemple en intégrant des plantes dans une classe ou en positionnant les fenêtres de façon à l’inonder de lumière naturelle. Une autre consiste simplement à évoquer la nature en proposant des textures, des motifs et des couleurs d’inspiration naturelle.

J’ai travaillé dernièrement sur un projet avec L’École du Hackney Garden, à Londres. Cet établissement offre des services hautement spécialisés pour les enfants autistes de 2 à 16 ans. L’école consacre tous ses efforts à favoriser la communication, l’apprentissage et l’autonomie et a donc besoin d’un bâtiment adapté à sa mission.

En collaboration avec le fabricant de revêtement de plancher Interface, j’ai transformé une pièce inutilisée en un espace sûr et reposant pour les élèves autistes, bien à l’écart du brouhaha propre à une cour d’école.

Étant donné que les éléments naturels comme les plantes (un élément fréquent dans le design biophilique) risqueraient de ne pas résister aux interactions quotidiennes avec les enfants, j’ai opté pour des représentations de la nature grâce à des textures, des motifs et des couleurs ainsi qu’à des images sur les murs. Les recherches montrent que ce type de design inspiré de la nature peut avoir des retombées positives sur les réponses sensorielles et physiologiques au stress1.

On trouve dans cette pièce un banc placé sous la fenêtre, d’où l’enfant peut regarder la cour d’école en toute sécurité, ainsi qu’une abondante lumière naturelle à l’effet fortifiant. De plus, des niches hexagonales au caractère ludique offrent à l’élève un espace pour se reposer et retrouver son énergie mentale. Enfin, les tapis texturés d’Interface, avec leurs épaisseurs de velours variables, sont un rappel tactile de la nature, un élément clé pour l’évacuation du stress, le regain d’énergie et la détente.

Pour en savoir plus sur le projet de L’École du Hackney Garden, regardez cette vidéo.


1Salingaros, 2012; Joye, 2007; Taylor, 2006; Kaplan, 1988.

 

Oliver Heath est une figure importante du design biophilique qui travaille avec le fabricant mondial de revêtement de plancher modulaire Interface pour faire connaître les avantages du design inspiré de la nature. Penseur influent dans le monde de l’architecture, Oliver est également auteur, animateur télé et propriétaire de Heath Design Ltd.

Galerie de L'École du Hackney Garden

Tous les articles
Tous les articles