Fini+le+pétrole

Notre mission

En 1994, Ray Anderson a eu sa légendaire « révélation percutante ». Il a ébranlé les fondements de l’industrie de la fabrication de tapis, alors grande utilisatrice de pétrole, en déclarant qu’Interface s’engageait à devenir la première entreprise écologiquement durable et, ultimement, régénératrice de l’environnement à l’échelle mondiale.

Création d’une nouvelle conception des affaires

Interface aspire à devenir le banc d'essai d'une nouvelle révolution industrielle. En démontrant qu'il existe une meilleure façon de générer des bénéfices plus importants et plus légitimes, nous offrons au monde un modèle d'affaires indéniablement amélioré pouvant servir de paradigme que les autres entreprises voudront adopter à leur tour.

Revoir la conception de nos produits

Nous avons remis en question les idées reçues et avons intégré des approches élégantes et une technologie novatrice dans la conception de nos tapis modulaires. En nous posant des questions différentes, nous avons développé une vision plus globale des impacts de nos produits et processus sur la planète. Cela nous a permis d'être plus stratégiques en minimisant - et en fin de compte éliminant - les impacts environnementaux associés à nos produits.

Repenser notre entreprise

En 1994, du haut de ses 60 ans et de ses 22 années à la tête d’Interface, le président fondateur Ray Anderson met le cap vers de nouveaux horizons afin de réduire l’empreinte écologique et d’accroître les profits de l’entreprise. Sa nouvelle vision audacieuse consiste à créer la première entreprise véritablement durable sur le plan écologique.