Microsfera : l'histoire d'une innovation radicale

Lancée en 2015, Microsfera était une belle expression de notre quête continuelle pour augmenter l'éco-responsabilité de nos produits. Depuis que notre parcours vers le développement durrable a commencé, en 1994, nous n'avons cessé d'introduire des innovations telles que les conceptions aléatoires, le système d'installation TacTiles®, les fibres recyclées et les fibres biosourcées, ainsi qu'une pré-couche fabriquée à partir de PVB recyclé.

Microsfera était une dalle de moquette à l'avant-garde combinant plusieurs avancées en matière de développement durable, telles que la fibre de polypropylène adaptée à un usage intensif et la fusion modulaire, un processus de liaison thermique permettant la construction sans pré-couche. Ensemble, ces avancées produisent une réduction massive de l'empreinte environnementale par rapport à d'autres dalles du marché. Bien que Microsfera ne soit plus en vente, les progrès qui ont été nécessaires pour créer cette dalle sont utilisés dans les produits actuels et futurs.

Voir la vidéo Microsfera

L'étude de cas Microsfera

  • Empreinte carbone - La mesure magique

    L'empreinte carbone est l'indicateur le plus significatif de l'impact d'une dalle de moquette. C'est pour cela que nous l'appelons la "mesure magique". Avec le temps, de nombreux développement dans l'industrie de la moquette ont permis de réduire l'empreinte carbone.

    Microsfera est un grand pas en avant. Son empreinte carbone est inférieure à la moitié de celle d'une dalle de moquette traditionnelle fabriquée avec une fibre en polyamide 100% recyclée.

  • Émissions de COV extrêmement faibles

    Les lois allemande et française requièrent que les émissions de COV d'un produit de construction ne dépassent jamais 1000 μg/m3. La norme GUT la plus stricte pour la moquette exige même que les émissions soient inférieures à 250 μg/m3 au bout de 3 jours.

    Microsfera est bien en-dessous de ces exigences avec des émissions de COV extrêmement basses inférieures à 100 μg/m3 après trois jours.

  • Fusion modulaire

    Microsfera adresse le problème des deux plus importantes sources d'émission de CO2 dans les dalles de moquette ; le fil nylon et la couche intermédiaire, appelée sous-couche.

    En alliant notre construction à succès Microtuft à un nouveau processus de fusion modulaire, nous avons complètement éliminé le besoin d'une sous-couche en latex en fusionnant les filaments de la fibre directement au composant du dossier.

    Cela nous permet d'obtenir un produit à performances élevées avec la plus faible empreinte carbone des dalles de moquette existantes.