Créer un climat propice
à la vie

Comment pouvons-nous créer un climat propice à la vie?

 

Si nous voulons renverser les changements climatiques, nous devons d’abord changer notre façon de penser. De nombreuses solutions existent déjà et d’autres viennent rapidement s’ajouter. Nous croyons pouvoir renverser les changements climatiques si nous nous concentrons sur quatre grands principes.

1. Vivre de façon neutre  faire fonctionner une entreprise de façon à redonner à la Terre tout ce qu’on lui prend.

2. Aimer le carbone  ne plus voir le carbone comme un ennemi, mais bien plus comme une ressource.

3. Laisser la nature refroidir  permettre à la biosphère de réguler le climat.

4. Lancer une nouvelle révolution industrielle  faire de l’industrie une force de la lutte contre les changements climatiques.

Nous avons trouvé des entreprises et des organisations qui s’engagent à combattre les changements climatiques sur ces fronts.
Continuez à lire pour découvrir leurs démarches.

Vivre de façon neutre

C’est la définition même de la durabilité : faire fonctionner une entreprise de façon à redonner à la Terre tout ce qu’on lui prend.

Ce principe s’incarne dans la Mission Zero® d’Interface et guide notre travail au quotidien. Avec comme objectif premier de n’exploiter que ce qui peut être retourné, nous accélérons la cadence vers nos objectifs de 2020 et passons progressivement d’un modèle d’affaires reposant sur le pétrole à une organisation qui tire sa force des énergies renouvelables.

Vivre de façon neutre prend un sens différent selon l’organisation. Pour l’aéroport de Londres-Heathrow, c’est tracer la voie vers une « aviation durable » tout en élaborant des mécanismes pour devenir un aéroport zéro carbone. Pour les municipalités comme celle de Yakushima, au Japon, c’est plutôt générer son énergie exclusivement à partir de sources renouvelables.

Aimer le carbone

Il est temps d’arrêter de voir le carbone comme un ennemi, mais bien plus comme une ressource. Nous devons aider cet élément fondateur de la vie sur Terre à remplir le rôle que lui a destiné la nature.

À Interface, nous étudions avec attention la possibilité de fabriquer nos produits avec des matières premières qui exploitent ou capturent le carbone émis. De fait, nous avons créé un prototype de notre premier carreau de tapis absorbeur de carbone.

Nous apportons également un important soutien financier aux recherches qui peuvent faire avancer ces processus. En tant fondateur original de Project Drawdown, nous investissons dans des solutions technologiques, écologiques et sociales qui contribuent au renversement du réchauffement climatique.

Bien entendu, changer notre rapport au carbone ne se fera pas en vase clos. Pour que des progrès puissent s’observer, nous devrons collaborer avec de nombreux partenaires. Nous nous inspirons d’autres initiatives, comme celles de Carbon8 et New Sky.

Lancer une nouvelle révolution industrielle

Évidemment que l’industrialisation a été un moteur du progrès, mais ses conséquences imprévues sur l’environnement sont graves. C’est pourquoi les acteurs de l’industrie doivent désormais travailler avec la nature plutôt que contre elle; ils doivent créer de nouveaux modèles d’entreprise favorisant un changement positif.

Et nous savons qu’il s’agit d’une stratégie fructueuse, car nous en avons nous-mêmes fait l’expérience. Des programmes tels notre initiative Net-WorksMC, qui consiste à utiliser des filets de pêche abandonnés comme matière première des carreaux de tapis, démontrent ce qui peut être accompli lorsque de nouvelles idées guident la recherche de matériaux. Non seulement les filets retrouvent-ils une nouvelle vie, mais les villageois qui les ramassent profitent aussi d’un environnement plus propre et d’une plus grande indépendance financière.

De leur côté, des organisations comme Science Based Targets aident les entreprises à se fixer des objectifs quantifiables en matière de réduction des gaz à effet de serre. Pour leur part, le défi Living Building et le réseau Architects Advocate ont pour objectif de façonner la manière de construire des communautés saines où il fait bon vivre, par des approches différentes, mais en parfaite harmonie.

Laisser la nature refroidir

La nature a le pouvoir de réguler le climat, mais seulement si l’homme ne l’en empêche pas. Nos émissions de carbone actuelles polluent l’air et perturbent les systèmes de contrôle de la Terre, ce qui empêche la régulation du climat. Nous devons modifier nos activités commerciales et laisser la nature faire son travail : refroidir.

Interface cherche à instaurer de nouvelles pratiques dans ses installations pour en faire de véritables écosystèmes locaux. Notre programme pilote, Factory as a Forest, vise à trouver des solutions qui ne se limiteraient plus à faire moins de mal, mais feraient réellement plus de bien.

En parallèle, des entreprises innovatrices comme Urchinomics et BioCarbon Engineering aident à rétablir et à préserver la flore terrestre et océanique.