Action climat : l’aéroport Heathrow

Un chef de file audacieux se bat pour un avenir durable en aviation

La plus récente stratégie de durabilité de l’aéroport Heathrow – appelée Heathrow 2.0 – démontre son ambition d’être à la tête du mouvement de l’industrie de l’aviation vers un avenir durable. La stratégie comporte de nombreux engagements audacieux, comme celui de devenir un aéroport zéro carbone (n’utiliser que des énergies renouvelables et ne produire aucun déchet) et d’arriver à une expansion carboneutre d’ici 2020.

Cela fait bien des années que Heathrow chemine vers la durabilité, mais sa nouvelle stratégie constitue un changement radical tant en ce qui concerne l’approche que le niveau d’engagement. Ce souci accru de la durabilité est attribuable en partie à la décision du gouvernement du Royaume-Uni d’autoriser Heathrow à construire une troisième piste ainsi qu’aux cibles de réduction des émissions exigées pour cette expansion.

Le plus gros défi sera de prouver sur la scène internationale que la croissance carboneutre est possible.

Puisqu’il a peu de contrôle direct sur la plupart des émissions qui agissent sur son bilan carbone, l’aéroport a décidé d’utiliser sa position de chef de file pour « accélérer le passage à l’ère de l’aviation durable ». Concrètement, cela implique : des objectifs pour financer et favoriser l’innovation, des plans ambitieux de compensation, des incitatifs pour des vols à plus faibles émissions de carbone et la promotion d’une tarification plus appropriée du carbone.

Le plus gros défi sera de prouver sur la scène internationale que la croissance carboneutre est possible, mais se donner des cibles aussi ambitieuses envoie déjà un message fort aux autres aéroports quant à la direction que prend l’industrie de l’aviation.

Related Articles