Interface lance une collecte de fonds sociale pour soutenir la lutte aux changements climatiques

Un fabricant mondial de revêtements de plancher donnera jusqu’à 40 000 $ à Project Drawdown

Atlanta, le 16 janvier 2018. – Afin de soutenir la lutte contre les changements climatiques et lui donner plus de visibilité, Interface a récemment lancé une collecte de fonds sociale pour amasser des sommes nécessaires à l’avancement de solutions axées sur le carbone. Chaque fois qu’un utilisateur se prononcera contre les changements climatiques en partageant la publication de campagne d’Interface – que ce soit sur FacebookTwitter ou LinkedIn – ou s’inscrira à l’infolettre d’Interface sur la durabilité, l’entreprise fera un don de 1 $ américain au Project Drawdown, jusqu’à concurrence de 20 000 $. Elle égalera ensuite ces dons, avec la même limite de 20 000 $.

Depuis longtemps, Interface est déterminée à devenir durable : elle a entamé son parcours dans cette direction en 1994 avec le lancement de la Mission Zero®, qui avait pour objectif l’élimination de l’empreinte environnementale de l’entreprise d’ici 2020. En 2016, comme cette cible semblait atteignable, Interface a lancé la mission Climate Take BackTM, qui aborde la question des changements climatiques d’une manière optimiste, en les considérant comme une occasion d’agir plutôt qu’un problème insurmontable. Cet optimisme et cet esprit d’initiative font du Project Drawdown le partenaire parfait pour Interface et le bénéficiaire idéal de sa collecte de fonds, qui encourage les utilisateurs des médias sociaux à prendre position contre les changements climatiques.

« Project Drawdown propose des solutions concrètes et complètes pour s’attaquer aux changements climatiques. L’organisation a accompli un travail remarquable, en esquissant les manières de renverser le réchauffement planétaire. Maintenant, il faut se mettre au travail, souligne Erin Meezan, directrice de la durabilité à Interface. Les fonds amassés pendant la campagne vont faciliter cette prochaine étape et inciteront d’autres entreprises et personnes à s’attaquer elles aussi à ce problème climatique et à participer à la mission Climate Take Back. »

Interface a fait ses premiers pas vers un climat propice à la vie avec sa Mission Zero, qui fixait l’objectif d’un impact environnemental nul pour l’entreprise d’ici 2020. De 1994 à 2016, à l’échelle mondiale, l’entreprise a réduit les émissions de gaz à effet de serre de ses usines de 95 % et leur consommation d’eau de 86 %. Désormais, 87 % de l’énergie utilisée sur ces sites provient de sources renouvelables. De plus, les produits de toutes les usines d’Interface sont faits à près de 60 % de matériaux recyclés ou d’origine biologique, et leur bilan carbone a diminué d’environ 50 % depuis 1994, selon l’entreprise.

La mission Climate Take Back va plus loin que celui de Mission Zero : elle encourage la prise de mesures qui ont un effet positif sur l’environnement, plutôt que celles qui n’ont simplement pas d’effet négatif. Et la mission Climate Take Back a déjà porté des fruits pour Interface, qui a créé un prototype de carreau de tapis à bilan carbone négatif – le premier au monde. L’entreprise a également entamé une réflexion, dans le cadre de son programme Factory as a Forest, sur les conséquences positives que peut avoir l’emplacement d’une usine. Ce projet pilote innovateur s’inspire des écosystèmes, plus précisément de la manière dont ils conservent et utilisent l’eau, le carbone et l’énergie et de leur méthode de réutilisation des aliments. Pour appliquer ces modèles, on peut par exemple installer des panneaux solaires comme source d’énergie, recueillir les eaux de pluie et mettre en place des aménagements paysagers composés de plantes indigènes et tolérantes à la sécheresse.

Pour participer à la mission Climate Take Back ou pour en apprendre plus sur le sujet, visitez le site Web d’Interface. Pour aider Interface à atteindre son objectif de 40 000 $ en dons à Project Drawdown et participer à la conscientisation au sujet des changements climatiques, cliquez ici et partagez notre publication.

 

-FIN-

  

À propos d’Interface

Interface inc., le plus important fabricant de tapis modulaires au monde, s’est récemment lancée dans les revêtements résilients modulaires avec une nouvelle collection de carreaux de vinyle de luxe. Ses carreaux rigides et textiles sont d’ailleurs conçus pour s’agencer dans un système intégré de revêtements de plancher. L’entreprise est déterminée à devenir durable et à minimiser son effet sur l’environnement tout en augmentant sa valeur actionnariale. Sa mission Climate Take Back vise à induire des changements positifs sur la planète pour établir un climat propice à la vie. Dernièrement, Interface est arrivée au troisième rang dans le 20e sondage annuel sur les chefs de file en durabilité de GlobeScan et de SustainAbility. Interface est la seule entreprise à s’être taillé une place sur cette liste tous les ans depuis sa création en 1997. Pour en savoir plus, visitez interface.com et blog.interface.com. Suivez Interface sur TwitterYouTubeFacebookPinterestLinkedInInstagram, et Vimeo. 

À propos de Project Drawdown

Project Drawdown est une organisation à but non lucratif qui rassemble des chercheurs, des scientifiques, des entrepreneurs et des militants de partout dans le monde. Son objectif est de cartographier, mesurer, modéliser et diffuser un éventail collectif de solutions substantielles au réchauffement de la planète afin d’atteindre la réduction (en anglais : « drawdown ») continue, d’année en année, de la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Le programme de recherche de Project Drawdown propose un modèle, pour les trente prochaines années, des effets financiers et environnementaux des solutions en place. C’est dans cet esprit que l’organisation a publié Drawdown: The Most Comprehensive Plan Ever Proposed to Reverse Global Warming, un best-seller du New York Times. Il s’agit du premier de nombreux projets dont l’objectif est de faire connaître le travail et le message de l’organisation.