Interface est en train de refermer la boucle du recyclage de tapis.

Recycler le tapis pour en faire du tapis

Chez Interface, nous faisons beaucoup plus qu'offrir des produits dont le contenu est recyclé, en récupérant réellement le tapis usagé afin de le convertir en nouveau tapis. Lorsque nous concevons nos produits, nous tenons soigneusement compte de leur destination finale, en faisant tout ce qu'il nous est possible de faire – y compris nous associer à d'autres entreprises de récupération de tapis – pour nous assurer qu'aucun tapis récupéré n'aboutisse dans un site d'enfouissement.

Depuis 1995, nous avons réutilisé plus de 140 millions de kilogrammes de tapis; néanmoins, on estime que 2 milliards de kilogrammes se retrouvent encore aux poubelles chaque année en Amérique du Nord. Nous voyons cet important flux de déchets comme le moyen clé d’un approvisionnement futur durable en matières premières pour les fibres et les endos de tapis.

Afin de réduire continuellement la teneur en matières vierges des nylons que nous achetons, nous travaillons en étroite collaboration avec nos fournisseurs de fibres en les approvisionnant en fibres recyclées postconsommation de partout en Amérique du Nord. De ces efforts découlent des technologies inédites et novatrices qui augmentent considérablement la teneur en matières recyclées de nos produits, comme l’utilisation des filets de pêche récupérés dans notre nylon de type 6 recyclé à 100 %.

Lorsque nous recyclons des carreaux de tapis modulaires dans le cadre du programme ReEntry, notre technologie sépare proprement l’étoffe de surface de l’endos. Nous envoyons alors l’étoffe de surface à d’autres entreprises pour qu’elle soit recyclée, et gardons l’endos que nous pouvons recycler pour en faire du neuf grâce à notre technologie exclusive. Celui-ci est d’abord transformé en granules, qui servent ensuite à alimenter le système Cool BlueMC avec lequel nous fabriquons l’endos GlasBac®RE (matières recyclées à 98 %).

Au fil du développement de nos initiatives de recyclage, nous évitons que des matériaux encore utiles se retrouvent au site d’enfouissement, tout en faisant un grand pas vers notre objectif de mettre fin à notre dépendance au pétrole et de fabriquer nos produits à partir de matières recyclées à 100 % ou rapidement renouvelables.