Pour annuler les émissions de gaz à effet de serre

Pour lutter contre les changements climatiques planétaires, nous ne faisons pas que brasser du vent.

Interface cherche constamment à repousser les limites de la durabilité; elle a même réduit de 99 % les émissions directes de gaz à effet de serre de ses usines sur le continent américain depuis 1996!

Toutefois, nous ne pouvons parler de véritable durabilité sans bâtir un système durable, et c’est pourquoi nous en faisons plus. Chaque étape du cycle de vie d’un carreau de tapis – de la collecte des matériaux bruts au recyclage en fin de vie, en passant par la fabrication, la livraison et le passage de l’aspirateur – produit invariablement des émissions de gaz à effet de serre (GES) contribuant au réchauffement climatique. C’est ce qu’on appelle le « bilan carbone » d’un produit. Grâce à une conception intelligente et à des matériaux bruts améliorés, nous avons réduit le bilan carbone de nos produits de 34 % en moyenne depuis 2008, et c’est d’ailleurs le meilleur de l’industrie.

Pourquoi se soucier du bilan carbone? Car les bâtiments contribuent aux changements climatiques, non seulement directement, à cause de leur consommation d’énergie pour le chauffage et la climatisation, mais aussi indirectement, à cause du carbone relâché dans l’atmosphère lors de la fabrication des matériaux nécessaires à leur construction. Selon Architecture 2030, la réduction du « carbone intrinsèque » aux produits de construction, comme nos carreaux de tapis, est LE défi auquel il faut s’attaquer immédiatement. Voilà pourquoi nous continuons à investir pour réduire notre impact environnemental direct, ainsi que les émissions de carbone découlant de nos produits pendant tout leur cycle de vie. Nous sommes la première entreprise à avoir répondu au défi des produits d’Architecture 2030, et nous nous engageons à réduire encore plus nos émissions de GES d’ici 2020.

Nous calculons l’ensemble des émissions de GES pour le cycle de vie de tous nos produits, puis nous achetons l’équivalent en crédits de réduction certifiée d’émissions pour compenser, livre pour livre. Nous appelons ce processus Cool CarpetMC, et il est appliqué automatiquement à tous les tapis d’Interface vendus en Amérique du Nord.

Pour atteindre cet équilibre entre émissions de GES et crédits de réduction, nous investissons dans les énergies renouvelables et d’autres projets qui empêchent les GES émis de pénétrer dans l’atmosphère. Nous achetons des crédits de réduction certifiée d’émissions de carbone émis par Mid-American Growers, qui exploite l’un des plus importants sites de serres commerciales aux États-Unis, à la suite du remplacement de ses chaudières au gaz naturel par des chaudières à biomasse. Nous achetons aussi des crédits de réduction générés par d’importantes activités de lutte contre la déforestation.

Cool Carpet vient neutraliser toutes ces émissions nocives, mais nous cherchons toujours des moyens d’éliminer la production même de GES. Nous encourageons d’ailleurs nos fournisseurs et nos partenaires à emboîter le pas. SGS, une société de vérification indépendante, a validé notre méthode de calcul des émissions de GES et vérifié qu’elles étaient bien compensées par des crédits de réduction certifiée.

Nous révisons le programme Cool Carpet annuellement pour être certains de vous offrir les tapis les plus novateurs et les plus écologiques sur le marché.

 

Sujets